Cet embryon inexistant

Je suis quelqu’un plutôt d’assez positif et assez affirmé. C’est à dire que quand je décide quelque chose, je ne fais pas l’inverse. Hors avec Chéri-chéri, je lui avais dit que je ne désirais qu’un seul enfant. Mais voilà, après des mois de discussions, j’ai cédé et avons décidé d’essayer de faire un second enfant. Nous nous sommes exercés, entraîné… pendant les vacances d’été (en août-septembre). Chéri-chéri était persuadé qu’il avait bien travaillé et que Choupinette allait devenir grande sœur. Et il avait bien raison. Le test de grossesse effectué le 12 septembre et un autre effectué le 24 septembre 2014 qui lui indiquait que j’étais enceinte de 2-3 semaines.

Nous étions pressés de découvrir ce futur bébé et d’entendre les battements de cœur,  lors de l’échographie de datation du 14 octobre 2014. Cependant, nous n’avons pas vu ce que nous aurions dû voir. Le sac gestationnel est vide. On dit aussi que l’œuf est clair. Pas d’EMBRYON. C’est une chute vertigineuse pour moi. Qu’ai-je pu faire pour que cette grossesse s’arrête ? Pourquoi cela nous arrive à nous ? Quel est le problème ? J’avoue ne pas comprendre.

Bembryoninexistant

La gynécologue essaye de nous rassurer en nous disant que cela arrive au moins à 1 femme sur 5. Que si la grossesse s’est arrêtée, c’est que c’est mieux ainsi, au risque d’avoir un enfant en mauvaise santé. Mais j’ai toujours du mal à croire à l’image que j’ai vu. Je n’arrête pas de pleurer. Elle me propose de m’arrêter le restant de la semaine pour essayer de digérer la nouvelle (Je vous passe le harcèlement de mes collègues pour savoir ce que j’ai et où en sont mes dossiers, si je pouvais faire ceci ou cela de la maison… Bref égales à eux même).

La gynécologue propose de faire des examens complémentaires, car la semaine qui suit nous partons en famille en vacances à l’étranger. Elle propose de faire un bilan sur les trois prochains jours sur l’évolution du taux de Bêta HCG et de refaire une échographie le troisième jour.

Le taux de Bêta HCG a continué à augmenter certes  pas beaucoup, mais à augmenter quand même. Et lors de la seconde échographie, elle découvre un nouveau sac gestationnel caché par le premier et assez petit. Je croyais y voir quelque chose de bouger à l’intérieur. J’avoue avoir repris un peu espoir et à nouveau à me projeter sur une éventuelle grossesse normale.

Elle nous laisse partir en vacances en me précisant que je peux éventuellement faire une fausse couche là-bas. Heureusement, pas de fausse couche pendant notre séjour. D’ailleurs, je n’y ai presque pas pensé de la semaine. Cette semaine fut superbe et j’ai passé de très bons moments avec Choupinette et Chéri-chéri.

Mais voilà, la réalité nous a vite rattrapé en ce lundi 27 octobre, à la suite d’une nouvelle échographie. Aucune évolution et même, le second sac s’ est aplati. Donc pas d’embryon, pas de futur bébé et une grossesse belle et bien arrêtée. Une véritable seconde claque pour moi. Chéri-chéri quand à lui est déçu et triste bien sûr, mais lui n’avait rien espéré même avec la deuxième échographie.

La seule solution un IVG médicalisé soit par comprimé soit de ma manière chirurgicale. J’ai choisi la solution chirurgicale. L’intervention a été réalisé hier, le 28 octobre 2014. En tout est pour tout, elle dure dix minutes sous anesthésie générale pour réaliser un curetage. Avant de pouvoir réaliser l’intervention, il faut prendre une douche à la Bétadine (mes cheveux ont adoré) et mettre deux comprimés dans le vagin pour faire dilater le col. En route pour l’opération. Tout c’est bien déroulé, mais j’ai eu du mal à émerger et j’ai dormi (ou presque) tout l’après-midi et le soir.

Aujourd’hui, tout va bien, j’ai quelques saignements, rien d’anormal, et les douleurs sont comme celles de règles menstruelles un peu plus fortes. Heureusement, avec du paracétamol cela passe. Etrangement, je trouve que le moral est assez bon. D’ailleurs, il n’y avait rien d’autres à faire, puisque quoi qu’il arrive la grossesse était arrêtée. Je suis arrêtée pour le reste de la semaine (bien sûr cela fait plaisir à mes collègues comme vous pouvez vous en douter).

Il n’y a aucune contre indication pour se remettre au travail, mais il faut attendre que le cycle se remette ne place, donc attendre les prochaines règles. J’avoue que pour le moment, je ne pense pas à une seconde grossesse. Les piqûres, les douleurs, l’hospitalisation, la déception, la tristesse, le faux espoir, j’ai donné. J’ai envie d’attendre, d’attendre…

Voilà, je ne suis plus enceinte, même si le moral est plutôt bon, je suis quand même triste et je vais devoir faire le deuil de cette aventure.

Et vous, est-ce que cela vous ait déjà arrivé ?

Vous pouvez me retrouver sur :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

12 réflexions sur “Cet embryon inexistant

  1. Je sais pas si c est vraiment pareil einh 😦 mais lors de l écho de ma 3 eme grosse j avais un sac gesta vide aussi … Mais il y’avait quand mm mon chouchou qui était bien implanté lui …..
    Je te souhaite bcp de courage ….. Je t envois pleins d ondes positives et de hugs …….

  2. oh 😦 c’est triste
    pour ma grossesse actuelle, l’écho de datation avait révélé qu’a la base ils étaient deux, mais un sac contenait des débris, l’autre s’est accroché, j’ai eu peur plusieurs semaine que ma princesse ne s’accroche pas
    même si je sais que celui qui ne s’est pas développé avait un problème j’y pense quand même

    bon courage pour cette épreuve

  3. Pas de sac gestationnel vide ici mais grossesse arrêtée à 6 semaines d’aménhorrées en Mars. Après 2 grossesses pour lesquelles je n’avais pas eu de souci, je ne m’attendais pas à faire une fausse-couche un jour, ça a été très dur à vivre…

    Malgré tout, on a décidé de retenter l’aventure et j’étais heureuse d’apprendre en Juillet que j’étais enceinte. A l’écho des 12 semaines, le coeur du foetus avait cessé de battre… C’est vraiment douloureux de porter la mort plutôt que la vie. Malgré tout je m’en suis remise plus facilement.

    Mais du coup, moi qui voulait tellement, tellement un troisième enfant eh bien, je fais un blocage et pour le moment, on a stoppé les essais bébé. On verra si on est prêt à revivre tout ça une prochaine fois…

    Courage en tout cas !

  4. bonjour,

    Merci pour ton beau temoignage. Ma grossesse s’est arretee a 7semaines et 4j de mon cote aucun signe premonitoire non plus… Egalement la mauvaise surprise a l’echo. Le choc. L’incomprehension. Puis la culpabilite.
    Quand tout se developpe et que cela s’arrete net, comment se dire que c’est la nature ou les chromosomes? Comment ne pas imagine qu’on a manger quelque chose de mauvais, qu’on a trop porte, qu’on n’a pas assez bu d’eau…. Je ne sais plus ou chercher mon erreur mais je sais qu’au dela de l’enorme tristesse de voir nos projets ne pas se realiser, je me dit que je ne suis pas capable d’etre une maman car j’ai fait une erreur monstrueuse que je pourrais reproduire a tout moment. Je vous embrasse toutes

  5. Quelle triste histoire… Je ne l’ai pas vécu mais j’ose imaginer la tristesse que l’on doit ressentir à ce moment là…
    En tout cas félicitations pour l’heureuse nouvelle en cours!
    Plein de bonheurs pour la suite…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s